nuage nuage

Recherche dans le site

Accueil > Accueil > Les éditoriaux de Jean-Marie > Archives 2009 > Éditorial Semaine 31/2009 : Castration des porcs.

Éditorial Semaine 31/2009 : Castration des porcs.

samedi 29 août 2009, par LM


Bonjour et bienvenue,

Un communiqué 0987 de Vigie Viande sur l’immunocastration, me permet d’aborder le sujet délicat de la castration des porcs.

Pour ceux de nos lecteurs qui ne connaissent pas l’élevage porcin en détail, rappelons tout d’abord le pourquoi de la castration des porcs.
La cuisson de la viande de porc mâle adulte peut dégager une odeur forte, que certains trouvent particulièrement désagréable et que l’on retrouve souvent dans la viande elle-même, ce qui en rend la commercialisation difficile voire impossible (à lire pour plus de détails).

Ce rappel effectué, quelles sont les possibilités qui s’offrent aux éleveurs et transformateurs de viande porcine ?

  1. Abattre les porcs, du moins les mâles avant l’âge adulte ;
  2. Trier les porcs en fonction du sexe ou du résultat de tests d’odeur et de goût dégagé après cuisson ;
  3. Castrer les porcs mâles.

La plus répandue actuellement en France est la dernière solution avec une castration physique. À la demande d’associations de protection des animaux, certains éleveurs pratiquent cette castration sous anesthésie locale.

L’immunocastration revient à pratiquer la castration de façon chimique. Quid des dangers potentiels d’une telle pratique, à commencer pour l’éleveur ? L’article de Vigie Viande n’aborde malheureusement pas cet aspect du problème.

La deuxième solution est, d’un aspect éthique, probablement la plus satisfaisante. Sa mise en œuvre est en revanche un peu compliquée et semble difficile à grande échelle.

La première solution génère des carcasses avec moins de viande et, semble-t-il, une graisse à forte teneur en mauvais cholestérol.

Je reviendrai sur ce sujet de la castration prochainement, car il y a là, à l’évidence, matière à réflexion pour ceux qui tentent honnêtement de concilier respect des animaux et rentabilité économique de l’élevage.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ou questions par l’intermédiaire du formulaire ci-dessous.

À très bientôt,

Jean-Marie GIBELIN
Fondateur et gérant de Plein Air Concept

Nous contacter



Suivre la vie du site RSS 2.0 Plan du site Espace privé Mentions légales Crédits SPIP