nuage nuage

Recherche dans le site

Accueil > Accueil > Les éditoriaux de Jean-Marie > Archives 2009 > Editorial Semaine 14/2009 : Nature et Progrès et le Réseau Semences paysannes (...)

Editorial Semaine 14/2009 : Nature et Progrès et le Réseau Semences paysannes militent pour la mobilisation mondiale contre les brevets sur des semences et des animaux conventionnels.

lundi 27 avril 2009, par LM


Bonjour et bienvenue,

Deux actualités liées au porc se télescopent mi-avril, d’où un éditorial un peu long, mais il aurait été dommage d’en passer une sous silence.

Rencontre entre professionnels du porc durable en Bretagne le 14 avril : cliquez ici,

Mobilisation mondiale contre les brevets sur des semences et des animaux conventionnels : cliquez ici.

Rencontre entre professionnels du porc durable en Bretagne le 14 avril

Né en 1997, le réseau Cohérence réunit une centaine d’associations du Grand Ouest ainsi que des adhérents individuels : citoyens et consommateurs, protecteurs de la nature, paysans, artisans, acteurs de la santé, soucieux de promouvoir des modes de production, d’échange et de consommation plus équitables et respectueux des ressources naturelles et des territoires.

Cohérence est donc un réseau riche de diversité. C’est une force de propositions et un relais du milieu associatif breton.

Entre autres actions menées par cette association on peut citer :

- Le Plan de Développement Durable qui a permis d’explorer d’autres champs pour la production porcine bretonne. Il a été l’occasion d’une réelle concertation entre éleveurs, consommateurs et protecteurs de l’environnement et de la santé, qui a abouti à l’élaboration d’un cahier des charges.

- La promotion en restauration collective des produits issus de l’agriculture durable, et notamment biologique, et l’interdiction des OGM. 

Par ailleurs, Bretagne Capital Solidaire, dont Cohérence est administrateur, soutient les porteurs de projets et les entreprises locales engagées dans le développement durable.

Cohérence organise le 14 avril 2009 à Guiscriff une journée de rencontre entre professionnels du porc durable. L’idée est de rassembler éleveurs et partenaires autour d’une visite de ferme et d’échanger à chaud sur les expériences, les interrogations ou les préoccupations de chacun. Le rendez-vous est donné pour 10h sur place. N’hésitez pas à diffuser l’information à toute personne intéressée par des pratiques durables en élevage porcin, bio ou non !
L’invitation à cette journée de rencontre entre professionnels du porc durable est téléchargeable depuis la colonne de gauche de cet éditorial.

Contacts utiles :

Cohérence
2 av. Chalutier Sans Pitié - 22190 Plérin
Contact : Tatania Mole
Tél. 02.96.58.01.94.
Fax : 02.96.58.01.79

Bretagne Capital Solidaire

Le baromètre du développement durable des communes bretonnes

Consommer sans OGM en Bretagne

Mobilisation mondiale contre les brevets sur des semences et des animaux conventionnels

Le 15 avril 2009 le délai d’opposition à la demande de brevet EP 165 1777 déposée en 2005 par l’entreprise Monsanto arrive à échéance. Or ce brevet qui s’intitule "UTILISATION DE POLYMORPHISME NUCLEOTIDIQUE UNIQUE DANS LA RÉGION DE CODAGE DU GÈNE DE RECEPTEUR DE LEPTINE PORCIN PERMETTANT D’AUGMENTER LA PRODUCTION EN ELEVAGE PORCIN" s’appliquerait, selon l’organisation allemande Kein Patent auf Leben, à des espèces porcines utilisées en élevage conventionnel.

La première page en français de ce brevet est téléchargeable sur la page suivante du site de l’INPI.

Toujours d’après cette association qui s’oppose à la protection par brevet de plantes, animaux, séquences de gène, mais aussi des cellules souches et tissus d’origine humaine et contre toute forme de biopiraterie, "les caractéristiques décrites dans le brevet se retrouvent chez toutes les races de porcs".

Elle organise donc à Munich le 15 avril avec des organisations agricoles et Greenpeace une grande manifestation contre ce brevet, mais aussi contre l’ensemble des brevets déposés par de grandes entreprises et portant sur des espèces de plantes ou d’animaux tout à fait conventionnelles.

Sur le même sujet, l’organisation No Patent On Seed lance sous forme d’une pétition un "Appel Mondial contre des brevets sur des semences et des animaux conventionnels" destiné :
- à la Grande chambre des recours de l’Office européen des brevets,
- à des représentants gouvernementaux,
- aux Conseils d’administration d’entreprises de l’agroalimentaire.

Parmi les organisations qui soutiennent cette initiative on trouve deux (que deux ?) organisations françaises, Nature et Progrès et le Réseau Semences paysannes.

En tant que particulier, vous pouvez aussi apporter votre voix à cet appel->http://www.no-patents-on-seeds.org/index.php?option=com_content&task=view&id=77&Itemid=54].

No Patent On Seed propose aussi une page consacrée au danger que représente ces brevets (dont celui de Monsanto)

Nous reviendrons sur ce sujet des brevets et du vivant dans un prochain éditorial, car il mérite d’être approfondi.

Ces deux informations montrent en tout cas qu’il faut rester vigilant et mobilisé pour faire progresser nos pratiques vers une agriculture respectueuse.

A très bientôt,

Jean-Marie GIBELIN
Fondateur et gérant de Plein Air Concept



Suivre la vie du site RSS 2.0 Plan du site Espace privé Mentions légales Crédits SPIP