nuage nuage

Recherche dans le site

Accueil > Accueil > Les éditoriaux de Jean-Marie > Archives 2012 > L’éditorial de Jean-Marie Gibelin : Nourrir l’avenir.

L’éditorial de Jean-Marie Gibelin : Nourrir l’avenir.

lundi 5 mars 2012, par LM


Bonjour et bienvenue,

En fin d’année 2011 est sorti un documentaire réalisé par Jean-James Garreau (Docteur en biologie) et Kevin Garreau (cinéaste), intitulé Nourrir l’avenir.

La bande annonce de ce documentaire peut être visionnée en se rendant sur le site Internet dédié au film commentnourrirlavenir.com.

Au travers d’entretiens avec différents spécialistes le documentaire présente la situation alimentaire d’une toujours plus grande partie de la planète entraînée par l’orientation de l’agriculture décidée après la seconde guerre mondiale.

Comment nourrir l’avenir insiste notamment sur le développement d’une agriculture et d’un élevage industriels qui conduisent les populations des pays développés à consommer de plus en plus de protéines animales au détriments des protéines végétales.

Or si la consommation de protéines animales contribue à notre équilibre alimentaire (elles contiennent en général tous les acides aminés indispensables à notre organisme), leur surconsommation est nuisible à l’agriculture des pays pauvres, à la santé de notre planète et à la nôtre ainsi qu’à notre porte-monnaie.

Face à cette dérive certains optent pour un régime végétarien. Sans forcément supprimer toute consommation de viande, il est certain qu’il est plus qu’urgent que les consommateurs des pays développés prennent conscience du désastre que représente notre sur-consommation de viande, qui plus est pour beaucoup, de qualité médiocre à mauvaise.

Déjà en 2010, j’écrivais dans un éditorial que "dans l’élevage, la production à outrance est un non-sens !".

Les éleveurs comme les consommateurs ont tout intérêt à lutter contre cette situation. Les premiers en recouvrant la maîtrise de leurs élevages grâce à des modes de production plus équilibrés, les seconds en diversifiant leur alimentation et en favorisant un approvisionnement par circuits courts pour augmenter la traçabilité des aliments et en diminuer le coût économique et environnemental.

Face à la puissance des lobbies industriels, ce discours reste toutefois encore inaudible, ou presque. Pourtant des ouvrages tels que Bidoche, l’industrie de la viande menace le monde - Fabrice Nicolino - éd. Les Liens qui Libèrent - 19,95€ - 385 pages ou Faut-il manger les animaux ? - Safran Foer - éd. de l’Olivier - 22 € - 362 pages nous alertent sur cette dérive.

Plein Air Concept apporte sa contribution à plusieurs niveaux :

- en proposant, avec l’Élevage Respectueux®, des techniques et des équipements qui permettent de conduire un élevage de manière rentable, saine et durable,
- en incitant ses clients à prévoir une partie de la commercialisation par circuits courts pour diversifier et maîtriser leurs débouchés.
- en proposant le service en ligne Les Fermes Respectueuses, pour mettre en relation producteurs et consommateurs et favoriser la vente directe (vente à la ferme, vente de paniers ou caissettes, vente à distance…).

À chacun de s’informer, de se faire son opinion et d’agir, que l’on soit producteur ou consommateur.

Respectueusement,

Jean-Marie GIBELIN
Fondateur et gérant de Plein Air Concept


Nous contacter



Suivre la vie du site RSS 2.0 Plan du site Espace privé Mentions légales Crédits SPIP