nuage nuage

Recherche dans le site

Accueil > Accueil > Les éditoriaux de Jean-Marie > Archives 2015 > L’éditorial de Jean-Marie Gibelin : Des solutions pérenne à la crise du porc au (...)

L’éditorial de Jean-Marie Gibelin : Des solutions pérenne à la crise du porc au Sommet de l’Élevage 2015.

vendredi 2 octobre 2015, par LM


Bonjour à tous,

Je débutais mon précédent éditorial, en faisant référence à la crise que traverse l’élevage en général et l’élevage de porcs en particulier. Il y a quelques jours, je lisais dans La France Agricole du 18 septembre 2015 un court compte-rendu d’un débat organisé le 14 septembre 2015 à ce sujet, en marge de l’édition 2015 du Space par l’Association française des journalistes agricoles. Un compte-rendu en ligne en partie différent de celui paru dans le magazine papier est disponible ici.

Thème du débat donc : Porc : leurs pistes pour sortir de la crise.

La phrase d’introduction donne le ton : "Producteurs et transformateurs ont des visions différentes pour l’avenir de la filière."

Le constat dressé tout d’abord :
- Les aides publiques ne sont pas une solution à long terme, car les sommes potentiellement allouables sont dérisoires face au montant nécessaire pour combler la baisse des prix,
- Aujourd’hui, des exploitations de 500 truies sont plus en difficultés que des élevages de 100 truies,
- Cela fait dix ans qu’on dit qu’il faut gagner de la productivité et baisser les charges et, à chaque fois, on s’est fait confisquer la compétitivité (par l’amont, NDLR de La France Agricole).

Quelles sont les pistes envisagées ?
- La régulation de la production par la contractualisation (ex. : partenariat entre Herta et Syproporc),
- La segmentation pour retrouver de la valeur ajoutée,
- L’export aidé par la mise en place d’un logo "French Meat Quality".

Je dresse un constat qui reprend pour une part celui fait plus haut, avec les précisions suivantes :
- Les aides publiques ne sont pas une solution tout court,
- La rentabilité d’une exploitation n’est pas liée au nombre de truies, mais à la maîtrise de la qualité de sa production et de ses débouchés,
- Abaisser ses coûts (augmenter la productivité et baisser les charges) sans maîtriser ses débouchés est une fuite en avant, pas une solution.

Quant aux solutions proposées, si vous comprenez ce que cela veut dire et si vous y croyez, c’est très bien.

Dans le cas contraire, venez faire un tour au Sommet de l’Élevage à Clermont-Ferrand les 7, 8 et 9 octobre, stand 3013 - Allée W en extérieur. Je vous présenterai les solutions pérennes que Plein Air Concept propose depuis plus de 20 ans aux éleveurs qui se considèrent avant tout comme des chefs d’entreprise en choisissant de maîtriser :
- leurs objectifs et leur stratégie de développement,
- la production animale,
- la production et l’achat d’aliment en amont,
- l’abattage, la transformation et la vente en aval,
- la promotion de leur activité (communication et relations publiques).

Des éleveurs qui n’ont que faire de mesures d’affichage comme la mise en place d’un logo qui parle de qualité sans aucune référence sérieuse ni aucun engagement réel. Pourquoi un élevage français industriel de 500 truies produirait-il de la viande d’une qualité plus remarquable qu’un élevage industriel de 500 truies allemand, danois, etc. ?

Et si vous ne pouvez pas venir au Sommet de l’Élevage à Clermont-Ferrand, découvrez les solutions proposées par L’Élevage Respectueux® ainsi que les équipements proposés par Plein Air Concept pour mettre en œuvre de manière professionnelle ces techniques et prenez contact avec nous,
- soit en remplissant le formulaire ci-dessous,
- soit en nous téléphonant au (+33 0)4 73 54 26 00.

À très bientôt donc !

Respectueusement,

Jean-Marie GIBELIN
Fondateur et gérant de Plein Air Concept

Nous contacter



Suivre la vie du site RSS 2.0 Plan du site Espace privé Mentions légales Crédits SPIP