nuage nuage

Recherche dans le site

Mon projet d’élevage

jeudi 7 avril 2016, par LM


Votre élevage sera le résultat de la rencontre entre :

- votre démarche personnelle et
- votre environnement, dont vous pourrez maîtriser certains aspects et dont d’autres vous seront imposés. La répartition de ce que vous maîtrisez et de ce qui vous est imposé varie évidemment selon les projets.

votre projet d’élevage va donc, sur la base de vos motivations et vos attentes d’éleveurs (approche, objectif(s) professionnels, personnels), présenter :

- votre cahier des charges (besoins),
- votre environnement,
- votre prévisionnel d’activité sur toute la durée d’installation,
- votre soutien logistique.

Mon cahier des charges

votre cahier des charges prend en compte la situation de départ nécessaire :

- votre désir d’éleveur (vie professionnelle),
- vos attentes personnelles (vie privée, disponibilité, style et niveau de vie…).
- la surface dont vous disposez,
- votre capacité d’investissement (fonds propres et prêts bancaires),
- les débouchés immédiats et à court terme que vous avez identifiés,
- le mode de production (élevage standard, L’Élevage Respectueux®, élevage biologique) que vous avez choisi,
- vos compétences et votre expérience en élevage et plus généralement en activité agricole…
- les activités au démarrage,
- votre volonté d’élargir l’activité économique à un autre secteur…

Sur la base de votre cahier des charges vous pouvez maintenant cerner les différentes dimensions de l’environnement de votre projet d’élevage.

L’environnement de mon projet d’élevage

La dimension entrepreneuriale de mon élevage

Vous devez définir ici les objectifs commerciaux, sociaux, éthiques de votre projet. Cette dimension de l’élevage est à aborder en premier, car elle donne le ton. Son contenu est directement lié à votre désir d’éleveur, mais aussi à vos attentes personnelles et les contraintes qu’elles peuvent engendrer.

La dimension environnementale de mon élevage

Vous vous penchez ici sur l’environnement naturel de votre futur élevage : la géographie, la topologie, le climat. Selon la nature de votre projet, vous allez pouvoir choisir ces paramètres : vous rechercher un territoire dont l’environnement est adapté à l’élevage d’une espèce que vous avez choisi d’élever en fonction de débouchés que vous maîtrisez. Ils peuvent, au contraire, vous être imposés, par exemple, parce que vous reprenez un élevage ou des terres dont la situation géographique est donnée.

La dimension technique de mon élevage

Même s’il y a des bases incontournables (il vous faudra évidemment abriter, nourrir, abreuver, surveiller, soigner… vos animaux), il existe pratiquement autant de manière de conduire son élevage que d’éleveurs.

Suivant votre cahier des charges, vous précisez ici en fonction du ou des espèces que vous allez élever et des contraintes imposées par les débouchés prévus :

- l’organisation de votre élevage,
- les techniques et les équipements adaptés,
- la main d’œuvre nécessaire…

Votre projet d’élevage est maintenant cerné (même s’il reste de nombreux détails à préciser), il est temps de s’intéresser au projet de l’entreprise agricole associée, nécessaire pour lui permettre de fonctionner.



Suivre la vie du site RSS 2.0 Plan du site Espace privé Mentions légales Crédits SPIP