nuage nuage

Recherche dans le site

Soins aux animaux en bio

mercredi 22 octobre 2014, par LM


L’élevage biologique autorise le recours à des traitements sanitaires potentiellement dangereux (essentiellement les traitements allopathiques) dans des limites décrites dans le cahier des charges de l’agriculture biologique et variables selon les espèces.

Ainsi, le cahier des charges de l’élevage bio n’interdit pas les antibiotiques, mais en réglemente strictement l’utilisation. Tout traitement sanitaire potentiellement dangereux ne peut être utilisé qu’en traitement curatif et non préventif et ce dans des limites déterminées pour chaque espèce. En effet, l’objectif en élevage bio est d’assurer la bonne santé des animaux par l’équilibre de l’élevage et non par des traitements allopathiques préventifs qui n’ont pas lieu d’être dans des conditions d’élevages saines.
Les antibiotiques ne sont ainsi pas autorisés en traitement préventif comme cela est le cas dans la plupart des élevages industriels. Cette interdiction permet de garantir l’absence d’antibiotique dans la viande consommée et limite fortement la résistance des germes à certains antibiotiques entrainée notamment par leur utilisation systématique dans l’élevage industriel.

Il est intéressant à ce propos de consulter la page sur l’antibiorésistance sur le site de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement et du travail).
Au bas de cette même page dans la rubrique "En savoir plus" vous pouvez télécharger Le cahier sur les résistances
aux insecticides, antiparasitaires, antibiotiques...
Comprendre où en est la recherche
. Un chapitre est notamment consacré aux résistances aux antibiotiques.



Suivre la vie du site RSS 2.0 Plan du site Espace privé Mentions légales Crédits SPIP